Tables-bancs pour les écoles et le lycée

Equipement en très mauvais état

Si l’ensemble des villages de Rouko est doté d’une école primaire (il y en a 15 au total), l’équipement de ces écoles laisse parfois à désirer.

C’est ainsi que nous avions financé dans les premières années, la rénovation des tableaux. En 2018, nous nous sommes focalisés sur les tables – bancs des écoles. Nous en avons fourni 100 dont 75 ont été réparti entre les différentes écoles et 25 au lycée.

nouvelles tables
Les nouvelles tables

Absence d’équipement, matériel cassé, les enfants sont parfois à 4 sur leur banc ce qui rend difficile leur travail.

Dans certains établissements, il n’y a pas suffisamment de tables pour les écoliers. Le maître ou la maîtresse organise un roulement : la moitié des élèves assis aux tables-bancs, les autres par terre.

L’éducation des jeunes représente une condition indispensable à l’évolution de Rouko et du Burkina. Elle implique l’existence de conditions de travail adaptées. Etre assis(e) est une condition sine qua non à la réussite scolaire.MSAI.JPG

Pour 2019, nous programmons l’achat de 100 tables-bancs (ou plus si l’appel aux dons est un succès). Le coût du projet pour 100 tables-bancs est de 4 600 €.

Avec un don de 50 €, vous financez une table-banc

don2lien